Apprendre à carreler un mur

Ce mini-cours va vous permettre de vous initier à la pose murale de carrelage. Il s'adresse à toutes les personnes qui veulent réaliser elles-mêmes leurs travaux de bricolage.

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

La préparation : support et tracé

Avant de carreler un mur, il faut préparer le support.

Le carrelage mural est une solution simple et efficace pour toutes les pièces humides. Vous pouvez aisément réussir sa pose en respectant certaines règles de base. Tout d’abord, le support doit être plan, sain et sec.

Sur les supports plâtre ou ciment :

    Si le mur semble humide, vous devrez appliquer d'abord un traitement approprié pour lutter contre le salpêtre.

    Si le mur est poudreux ou poreux, vous appliquerez au rouleau un « primaire d'accrochage ».

    Le primaire d'accrochage s'applique au rouleau ou à la brosse avant le collage. Il crée un film entre le support et la colle et améliore l'adhérence des carreaux.

    Si le mur présente des irrégularités, vous devrez reboucher ou égaliser avec un enduit mural. Quand l'enduit est sec, griffez ou piquetez le support.

    Si le mur est en trop mauvais état, doublez le avec de l'aggloméré, du contre-plaqué ou des plaques de plâtre.
Sur les supports bois :

    Appliquez une couche de primaire d'accrochage.


Sur les autres supports
:

    Si le mur est peint, vérifiez que la peinture adhère bien et passez une couche de primaire d'accrochage.

    Si le mur est carrelé, piquetez le carrelage et passez un primaire.

    Si le mur est tapissé, ôtez le papier peint.

Le tracé :

    Tracez deux lignes d'appui x et y à partir desquelles vous souhaitez carreler.

    Mesurez à partir de x et y une hauteur et largeur de carreau plus une épaisseur de joint.

    Tracez avec un niveau et un cordeau une ligne horizontale (ab) et une ligne verticale (cd).

    Clouez des tasseaux en dessous de ces lignes qui serviront de guide à la première rangée posée.

Le tracé nécessite quelques petites notions de géométrie.

Le carrelage mural est une solution simple et efficace pour toutes les pièces humides. Vous pouvez aisément réussir sa pose en respectant certaines règles de base. Tout d’abord, le support doit être plan, sain et sec.

Sur les supports plâtre ou ciment :

    Si le mur semble humide, vous devrez appliquer d'abord un traitement approprié pour lutter contre le salpêtre.

    Si le mur est poudreux ou poreux, vous appliquerez au rouleau un « primaire d'accrochage ».

    Le primaire d'accrochage s'applique au rouleau ou à la brosse avant le collage. Il crée un film entre le support et la colle et améliore l'adhérence des carreaux.

    Si le mur présente des irrégularités, vous devrez reboucher ou égaliser avec un enduit mural. Quand l'enduit est sec, griffez ou piquetez le support.

    Si le mur est en trop mauvais état, doublez le avec de l'aggloméré, du contre-plaqué ou des plaques de plâtre.
Sur les supports bois :

    Appliquez une couche de primaire d'accrochage.


Sur les autres supports
:

    Si le mur est peint, vérifiez que la peinture adhère bien et passez une couche de primaire d'accrochage.

    Si le mur est carrelé, piquetez le carrelage et passez un primaire.

    Si le mur est tapissé, ôtez le papier peint.

Le tracé :

    Tracez deux lignes d'appui x et y à partir desquelles vous souhaitez carreler.

    Mesurez à partir de x et y une hauteur et largeur de carreau plus une épaisseur de joint.

    Tracez avec un niveau et un cordeau une ligne horizontale (ab) et une ligne verticale (cd).

    Clouez des tasseaux en dessous de ces lignes qui serviront de guide à la première rangée posée.

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
Voir les mini-cours qui ont également intéressés les lecteurs de ce cours :
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre