Apprendre à écrire un scénario de cinéma

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Les fondements d’un bon scénario : histoire et personnages

<b><i>Alfred Hitchcock</i></b>

Histoire

L’histoire implique une intrigue très structurée. Celle-ci doit monter en puissance par paliers successifs en suivant une stricte progression, comme chez Hitchcock par exemple, le grand maître du suspense, qui distribue ses informations au compte-gouttes.

Le modèle narratif de référence est celui d’Hollywood, qui fonctionne en trois actes. Nous vous conseillons vivement de le suivre pour vos premiers travaux.

    Le premier acte dure autour de trente minutes. Il sert à exposer l’intrigue et doit permettre au spectateur de se poser les questions suivantes :

      -> Qui est le héros ou l’anti héros de la fiction?
      -> Quel est son problème?
      -> Avec quels personnages est-il entré en relation?

    Il faut diffuser les informations essentielles sans trop en dire et ménager un intérêt dramatique pour le spectateur.

    Cet acte doit impérativement s’achever sur une péripétie faisant basculer vers le deuxième acte (par exemple un crime ou une disparition).

    Le deuxième acte dure environ une heure. Il appelle un conflit entre le personnage principal, qui entre dans une phase de crise, et son entourage. Le parcours du héros oscille ainsi entre péripéties et obstacles à surmonter. Un tournant majeur doit clore cet acte pour que l’intérêt dramatique soit à son apogée.

    Le troisième acte dure autour de trente minutes. Il est temps pour le personnage principal de résoudre l’intrigue, son ou ses problèmes, et de sceller son destin.


Personnages

Pour la création des personnages, voici deux conseils de travail  :

    Créer une liste de personnages avec déjà quelques caractéristiques (psychologiques, sociales, physiques, comportementales…) que vous compléterez par la suite. Ce travail permet de ne pas se soumettre aux aléas d’une création qui suivrait strictement le fil de votre plume et rend possible la conception d’une évolution du personnage. Si tel homme décide par exemple au début du scénario d’arrêter de fumer pour la naissance de sa fille, il peut parfaitement reprendre à la fin du premier acte après le décès de sa femme.

    Créer un deuxième tableau sur lequel vous fixez les différents moments de l’histoire sur un axe horizontal. Vous pouvez ainsi parfaitement visualiser la progression de l’intrigue et cocher les moments où interviennent vos personnages. Ce qui vous renseignera doublement sur la fréquence de leur utilisation, avec parfois des déséquilibres à réparer, et sur la pertinence dramatique du moment où vous les faites apparaître.


<b><i>Création d'un personnage</i></b>

Histoire

L’histoire implique une intrigue très structurée. Celle-ci doit monter en puissance par paliers successifs en suivant une stricte progression, comme chez Hitchcock par exemple, le grand maître du suspense, qui distribue ses informations au compte-gouttes.

Le modèle narratif de référence est celui d’Hollywood, qui fonctionne en trois actes. Nous vous conseillons vivement de le suivre pour vos premiers travaux.

    Le premier acte dure autour de trente minutes. Il sert à exposer l’intrigue et doit permettre au spectateur de se poser les questions suivantes :

      -> Qui est le héros ou l’anti héros de la fiction?
      -> Quel est son problème?
      -> Avec quels personnages est-il entré en relation?

    Il faut diffuser les informations essentielles sans trop en dire et ménager un intérêt dramatique pour le spectateur.

    Cet acte doit impérativement s’achever sur une péripétie faisant basculer vers le deuxième acte (par exemple un crime ou une disparition).

    Le deuxième acte dure environ une heure. Il appelle un conflit entre le personnage principal, qui entre dans une phase de crise, et son entourage. Le parcours du héros oscille ainsi entre péripéties et obstacles à surmonter. Un tournant majeur doit clore cet acte pour que l’intérêt dramatique soit à son apogée.

    Le troisième acte dure autour de trente minutes. Il est temps pour le personnage principal de résoudre l’intrigue, son ou ses problèmes, et de sceller son destin.


Personnages

Pour la création des personnages, voici deux conseils de travail  :

    Créer une liste de personnages avec déjà quelques caractéristiques (psychologiques, sociales, physiques, comportementales…) que vous compléterez par la suite. Ce travail permet de ne pas se soumettre aux aléas d’une création qui suivrait strictement le fil de votre plume et rend possible la conception d’une évolution du personnage. Si tel homme décide par exemple au début du scénario d’arrêter de fumer pour la naissance de sa fille, il peut parfaitement reprendre à la fin du premier acte après le décès de sa femme.

    Créer un deuxième tableau sur lequel vous fixez les différents moments de l’histoire sur un axe horizontal. Vous pouvez ainsi parfaitement visualiser la progression de l’intrigue et cocher les moments où interviennent vos personnages. Ce qui vous renseignera doublement sur la fréquence de leur utilisation, avec parfois des déséquilibres à réparer, et sur la pertinence dramatique du moment où vous les faites apparaître.


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre