Voir les mini-cours qui ont également intéressés les lecteurs de ce cours :

Apprendre à jouer au tarot

Ce mini-cours va vous permettre de vous initier au jeu de tarot. Il s'adresse à tous ceux qui souhaitent connaître les bases du tarot pour commencer à jouer.

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Connaître les règles du jeu

<b><i>Le donneur distribue les cartes 3 par 3 et constitue un talon de 6 cartes, appelé Chien.</i></b>

A la base, le tarot a été conçu pour jouer à trois, mais nous verrons que l'on peut aussi jouer à quatre ou cinq .

1) La donne (la distribution)

Le donneur est choisi par tirage au sort. Le jeu est ensuite battu par le joueur placé en face du donneur et coupé par le joueur situé à sa gauche. La distribution des cartes se fait trois par trois, face cachée, par la droite. Le donneur doit aussi constituer un talon (un pot) dit "Chien" de six cartes au cours de la distribution, en veillant à ne pas y mettre les trois premières ni les trois dernières cartes du jeu afin d'éviter les fraudes.

2) La mise en jeu

Les contrats

Une fois les cartes distribuées, les joueurs rangent leur jeu et l'évaluent. Le joueur situé à droite du donneur doit s'exprimer en premier et dire si il "prend" (si il annonce un contrat) ou si il passe. En théorie, il y a quatre contrats : prise, pousse, garde (sans prendre le "Chien"), et chelem (grand, il faut gagner toutes les levées ; petit, il ne faut en perdre que deux). Les pratiques diffèrent légèrement. Ce peut être par exemple petite, pousse, garde avec (avec le "Chien"), garde sans (sans le "Chien").

Ces types de contrats correspondent à des coefficients de points.

Le comptage des points

Le tarot est un jeu qui consiste à totaliser des points. Le jeu compte en totalité 91 points, mais ce score varie selon le type de contrat choisi et le nombre de Bouts possédés. A la base, avec trois Bouts, il faut totaliser 36 points, avec deux Bouts 41 points, avec un Bout, 51 points et sans Bout, 56 points. On ajoute à cela le gain des points réalisés en plus de cette base, et les points des contrats : une " prise " a un coefficient de 0 en plus (on n'inscrit que les gains réalisés), une " pousse " de 10 en plus, une " garde avec " de 20 en plus, et un chelem de 10 fois la mise si il est petit et de 25 fois si il est grand.

D'autre part, il existe un système de primes qui s'ajoutent à cette grille (10 points supplémentaires si le petit (le 1) est mené jusqu'à la fin, 10 points si pas d'atout (une misère) ou pas de figure ; 10, 20, 30 points respectivement en cas de simple poignée (treize atout), de double (quinze atouts) et de triple poignée (22 atouts). Les points se comptent deux par deux , avec une carte basse à chaque fois.

3) L'écart du talon

Celui qui a pris doit maintenant "faire son Chien", c'est-à-dire mêler les six cartes du talon à son jeu et en écarter six autres de son choix, sauf les Rois et les Oudlers .

On observe quelques variantes quand on joue à trois ou à cinq joueurs. A trois, les poignées diffèrent et à cinq, le talon n'est plus de six mais de trois cartes et le preneur doit nommer un Roi d'une des quatre couleurs. Le possesseur de ce Roi sera son partenaire , sauf si il a les quatre Rois (il appelle alors une Dame) ou si le Roi appelé se trouve dans le "Chien" qu'il n'a pas pris!

La partie peut commencer...


A la base, le tarot a été conçu pour jouer à trois, mais nous verrons que l'on peut aussi jouer à quatre ou cinq .

1) La donne (la distribution)

Le donneur est choisi par tirage au sort. Le jeu est ensuite battu par le joueur placé en face du donneur et coupé par le joueur situé à sa gauche. La distribution des cartes se fait trois par trois, face cachée, par la droite. Le donneur doit aussi constituer un talon (un pot) dit "Chien" de six cartes au cours de la distribution, en veillant à ne pas y mettre les trois premières ni les trois dernières cartes du jeu afin d'éviter les fraudes.

2) La mise en jeu

Les contrats

Une fois les cartes distribuées, les joueurs rangent leur jeu et l'évaluent. Le joueur situé à droite du donneur doit s'exprimer en premier et dire si il "prend" (si il annonce un contrat) ou si il passe. En théorie, il y a quatre contrats : prise, pousse, garde (sans prendre le "Chien"), et chelem (grand, il faut gagner toutes les levées ; petit, il ne faut en perdre que deux). Les pratiques diffèrent légèrement. Ce peut être par exemple petite, pousse, garde avec (avec le "Chien"), garde sans (sans le "Chien").

Ces types de contrats correspondent à des coefficients de points.

Le comptage des points

Le tarot est un jeu qui consiste à totaliser des points. Le jeu compte en totalité 91 points, mais ce score varie selon le type de contrat choisi et le nombre de Bouts possédés. A la base, avec trois Bouts, il faut totaliser 36 points, avec deux Bouts 41 points, avec un Bout, 51 points et sans Bout, 56 points. On ajoute à cela le gain des points réalisés en plus de cette base, et les points des contrats : une " prise " a un coefficient de 0 en plus (on n'inscrit que les gains réalisés), une " pousse " de 10 en plus, une " garde avec " de 20 en plus, et un chelem de 10 fois la mise si il est petit et de 25 fois si il est grand.

D'autre part, il existe un système de primes qui s'ajoutent à cette grille (10 points supplémentaires si le petit (le 1) est mené jusqu'à la fin, 10 points si pas d'atout (une misère) ou pas de figure ; 10, 20, 30 points respectivement en cas de simple poignée (treize atout), de double (quinze atouts) et de triple poignée (22 atouts). Les points se comptent deux par deux , avec une carte basse à chaque fois.

3) L'écart du talon

Celui qui a pris doit maintenant "faire son Chien", c'est-à-dire mêler les six cartes du talon à son jeu et en écarter six autres de son choix, sauf les Rois et les Oudlers .

On observe quelques variantes quand on joue à trois ou à cinq joueurs. A trois, les poignées diffèrent et à cinq, le talon n'est plus de six mais de trois cartes et le preneur doit nommer un Roi d'une des quatre couleurs. Le possesseur de ce Roi sera son partenaire , sauf si il a les quatre Rois (il appelle alors une Dame) ou si le Roi appelé se trouve dans le "Chien" qu'il n'a pas pris!

La partie peut commencer...


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
Voir les mini-cours qui ont également intéressés les lecteurs de ce cours :
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre