Comment bien préparer son voyage à Cuba ?

Que vous envisagiez de partir à Cuba sans être réellement décidé, ou que votre avion décolle demain pour la Havane, ce mini cours de préparation s'adresse à vous. Vous y découvrirez les secrets de cette île et surtout nos conseils pour profiter au mieux de votre séjour dans les Caraïbes. Alors suivez le guide et préparez-vous à aborder sur « la isla del amor ».

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Où et quand partir ?

La plus grande île des Caraïbes

Cuba est la plus grande île des Caraïbes, et qui dit Caraïbes dit évidemment plages, sens de la fête, salsa et rhum, soleil tropical. Mais Cuba est aussi, et vous ne l’oublierez jamais lors de votre séjour, un extraordinaire témoignage historique : d’abord celui d’une ancienne colonie espagnole, dont les splendides vestiges parsèment l’île. Ensuite, celui, encore actuel, du communisme latin : Fidel Castro, dictateur au pouvoir depuis 1959, n’est pas prêt, malgré l’ouverture du pays aux touristes, à faire évoluer le sort de ses compatriotes.

Où aller ?

A cause de cette multiplicité de visages, vos motivations de voyages peuvent être très variées:

Si vous souhaitez plutôt vous prélasser au soleil – ou vous initier à la plongée - vous vous rendrez logiquement sur des sites comme Varadero, Cayo Coco ou GuardaLavaca. Dans ce cas là, vous opterez pour une formule " tout compris", qui inclura votre vol sur la Havane, votre transfert sur le lieu de vacances, et l’hôtel pour la durée du séjour choisie.

Si ce sont les vieilles pierres qui vous fascinent, il vous faudra consacrer au moins une semaine à la Havane (spécialement La Habana Vieja) et 2/3 jours pour Trinidad (petite ville somptueusement coloniale, classée au " patrimoine de l’Humanité " depuis 1988). Enfin, les plus chanceux pourront aller jusqu’à Baracoa, situé à l’extrême est de l’île, qui marie à merveille charme tropical et vestiges d’époque (ville fondée en 1511).

Les fanatiques du Ché et amateurs de lutte historique, passeront quelques jours à Santiago, deuxième ville après la Havane (située à l’est, à 900 km de la capitale), et bastion de la révolution cubaine de 1959. Ils pourront également y profiter d’une ambiance de fête hors du commun (là-bas tout le monde est un peu musicien), et des plages avoisinantes de Siboney (lieu de naissance de Compay Segundo, du " buena vista social club ").

Evidemment, la capitale la Havane rassemble une multiplicité d’intérêts (historique, festif…) et il est vraiment recommandé d’y passer au moins 10 jours si possible.

Quand partir ?

Maintenant que vous savez où partir, reste à choisir l’époque idéale pour visiter Cuba : évitez la saison des typhons (de septembre à novembre). Vous aurez à choisir entre saison fraîche (21 à 25°, de décembre à avril ) et saison des pluies (plus chaude, averses quotidiennes mais brèves, de mai à septembre). De toute façon, vous n’aurez pas souvent froid !


<b><i>Ché Guevara</i></b>La plus grande île des Caraïbes

Cuba est la plus grande île des Caraïbes, et qui dit Caraïbes dit évidemment plages, sens de la fête, salsa et rhum, soleil tropical. Mais Cuba est aussi, et vous ne l’oublierez jamais lors de votre séjour, un extraordinaire témoignage historique : d’abord celui d’une ancienne colonie espagnole, dont les splendides vestiges parsèment l’île. Ensuite, celui, encore actuel, du communisme latin : Fidel Castro, dictateur au pouvoir depuis 1959, n’est pas prêt, malgré l’ouverture du pays aux touristes, à faire évoluer le sort de ses compatriotes.

Où aller ?

A cause de cette multiplicité de visages, vos motivations de voyages peuvent être très variées:

Si vous souhaitez plutôt vous prélasser au soleil – ou vous initier à la plongée - vous vous rendrez logiquement sur des sites comme Varadero, Cayo Coco ou GuardaLavaca. Dans ce cas là, vous opterez pour une formule " tout compris", qui inclura votre vol sur la Havane, votre transfert sur le lieu de vacances, et l’hôtel pour la durée du séjour choisie.

Si ce sont les vieilles pierres qui vous fascinent, il vous faudra consacrer au moins une semaine à la Havane (spécialement La Habana Vieja) et 2/3 jours pour Trinidad (petite ville somptueusement coloniale, classée au " patrimoine de l’Humanité " depuis 1988). Enfin, les plus chanceux pourront aller jusqu’à Baracoa, situé à l’extrême est de l’île, qui marie à merveille charme tropical et vestiges d’époque (ville fondée en 1511).

Les fanatiques du Ché et amateurs de lutte historique, passeront quelques jours à Santiago, deuxième ville après la Havane (située à l’est, à 900 km de la capitale), et bastion de la révolution cubaine de 1959. Ils pourront également y profiter d’une ambiance de fête hors du commun (là-bas tout le monde est un peu musicien), et des plages avoisinantes de Siboney (lieu de naissance de Compay Segundo, du " buena vista social club ").

Evidemment, la capitale la Havane rassemble une multiplicité d’intérêts (historique, festif…) et il est vraiment recommandé d’y passer au moins 10 jours si possible.

Quand partir ?

Maintenant que vous savez où partir, reste à choisir l’époque idéale pour visiter Cuba : évitez la saison des typhons (de septembre à novembre). Vous aurez à choisir entre saison fraîche (21 à 25°, de décembre à avril ) et saison des pluies (plus chaude, averses quotidiennes mais brèves, de mai à septembre). De toute façon, vous n’aurez pas souvent froid !


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre