Comment rédiger un CV en Anglais ?

Pour postuler dans une entreprise anglo-saxonne, il ne suffit pas de traduire son CV en anglais ! Ce mini-cours s'adresse aux personnes qui recherchent un emploi dans un pays anglophone, ou dans une entreprise anglo-saxonne en France. Il expose les spécificités du CV anglais et américain et présente certaines règles à observer.

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Les différentes rubriques du CV

Le format le plus classique de CV anglais et américain contient généralement les rubriques suivantes, que vous pouvez bien entendu moduler en fonction de votre expérience et de vos objectifs professionnels :

    l’état civil (personal details)

    l’objectif professionnel (career objective / professional objective)

    l’expérience professionnelle (work experience)

    la formation (education, à ne pas confondre avec le mot training, qui fait référence à la formation professionnelle)

    les aptitudes particulières (special skills)

    les langues (languages)

    les centres d’intérêt, les activités extra-professionnelles (extra-curricular / extra-professional activities)

    les références, les recommandations (references)

D’autres présentations permettent d’articuler le CV autour des rubriques compétences (abilities) et réalisations ( achievements).

La rubrique career objective :

La rubrique career objective est rare dans les CV français, mais a beaucoup d’importance dans le CV anglais. Placée au début du CV, immédiatement après l’état civil, elle permet au recruteur de gagner du temps en apprenant quelles sont vos attentes.

Vous y écrirez de façon concise :

    le poste que vous recherchez (a position as accountant / media planner / financial analyst),

    les compétences que vous désirez pouvoir mettre en œuvre (a position as … that requires background in business development / a good knowledge of the IT industry / negotiation skills),

    le niveau de responsabilité désiré (l’emploi de l’adjectif challenging montrera que vous désirez des responsabilités).

La rubrique references :

La rubrique references, généralement la dernière du CV, ne doit pas être négligée. En effet, le recruteur peut très bien décider de contacter votre ancien supérieur hiérarchique, ou bien votre directeur de stage et un de vos professeurs si vous êtes jeune diplômé.

Il est donc nécessaire d’informer les personnes que vous mentionnez qu’elles sont susceptibles d’être sollicitées pour donner leur avis sur vos compétences et vos qualités.

La pratique aujourd’hui est de mentionner que vos références sont disponibles sur demande : (excellent) references available upon request.


Le format le plus classique de CV anglais et américain contient généralement les rubriques suivantes, que vous pouvez bien entendu moduler en fonction de votre expérience et de vos objectifs professionnels :

    l’état civil (personal details)

    l’objectif professionnel (career objective / professional objective)

    l’expérience professionnelle (work experience)

    la formation (education, à ne pas confondre avec le mot training, qui fait référence à la formation professionnelle)

    les aptitudes particulières (special skills)

    les langues (languages)

    les centres d’intérêt, les activités extra-professionnelles (extra-curricular / extra-professional activities)

    les références, les recommandations (references)

D’autres présentations permettent d’articuler le CV autour des rubriques compétences (abilities) et réalisations ( achievements).

La rubrique career objective :

La rubrique career objective est rare dans les CV français, mais a beaucoup d’importance dans le CV anglais. Placée au début du CV, immédiatement après l’état civil, elle permet au recruteur de gagner du temps en apprenant quelles sont vos attentes.

Vous y écrirez de façon concise :

    le poste que vous recherchez (a position as accountant / media planner / financial analyst),

    les compétences que vous désirez pouvoir mettre en œuvre (a position as … that requires background in business development / a good knowledge of the IT industry / negotiation skills),

    le niveau de responsabilité désiré (l’emploi de l’adjectif challenging montrera que vous désirez des responsabilités).

La rubrique references :

La rubrique references, généralement la dernière du CV, ne doit pas être négligée. En effet, le recruteur peut très bien décider de contacter votre ancien supérieur hiérarchique, ou bien votre directeur de stage et un de vos professeurs si vous êtes jeune diplômé.

Il est donc nécessaire d’informer les personnes que vous mentionnez qu’elles sont susceptibles d’être sollicitées pour donner leur avis sur vos compétences et vos qualités.

La pratique aujourd’hui est de mentionner que vos références sont disponibles sur demande : (excellent) references available upon request.


Le format le plus classique de CV anglais et américain contient généralement les rubriques suivantes, que vous pouvez bien entendu moduler en fonction de votre expérience et de vos objectifs professionnels :

    l’état civil (personal details)

    l’objectif professionnel (career objective / professional objective)

    l’expérience professionnelle (work experience)

    la formation (education, à ne pas confondre avec le mot training, qui fait référence à la formation professionnelle)

    les aptitudes particulières (special skills)

    les langues (languages)

    les centres d’intérêt, les activités extra-professionnelles (extra-curricular / extra-professional activities)

    les références, les recommandations (references)

D’autres présentations permettent d’articuler le CV autour des rubriques compétences (abilities) et réalisations ( achievements).

La rubrique career objective :

La rubrique career objective est rare dans les CV français, mais a beaucoup d’importance dans le CV anglais. Placée au début du CV, immédiatement après l’état civil, elle permet au recruteur de gagner du temps en apprenant quelles sont vos attentes.

Vous y écrirez de façon concise :

    le poste que vous recherchez (a position as accountant / media planner / financial analyst),

    les compétences que vous désirez pouvoir mettre en œuvre (a position as … that requires background in business development / a good knowledge of the IT industry / negotiation skills),

    le niveau de responsabilité désiré (l’emploi de l’adjectif challenging montrera que vous désirez des responsabilités).

La rubrique references :

La rubrique references, généralement la dernière du CV, ne doit pas être négligée. En effet, le recruteur peut très bien décider de contacter votre ancien supérieur hiérarchique, ou bien votre directeur de stage et un de vos professeurs si vous êtes jeune diplômé.

Il est donc nécessaire d’informer les personnes que vous mentionnez qu’elles sont susceptibles d’être sollicitées pour donner leur avis sur vos compétences et vos qualités.

La pratique aujourd’hui est de mentionner que vos références sont disponibles sur demande : (excellent) references available upon request.


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
Voir les mini-cours qui ont également intéressés les lecteurs de ce cours :
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre