Découvrir les "7 merveilles du monde"

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Connaître l'origine des constructions

La Statue de Zeus à OlympieLe tombeau du roi Khéops

Construite vers 2700 av. JC, la pyramide de Khéops est la seule Merveille que l'on peut encore admirer aujourd'hui à Giseh, près du Caire, en Egypte. C'est le roi Khéops qui la fit élever pour abriter le tombeau qui porte son nom.

Le mythe de Sémiramis

La légende lie intimement les Jardins Suspendus de Babylone à la mythique reine Sémiramis, qui, abandonnée à sa naissance puis élevée par le chef des troupeaux royaux, épousera le roi Ninas avant d'accéder au trône. De la Perse à l'Inde, elle aurait laissé des constructions magnifiques, notamment à Babylone, dont elle fit sa capitale. Mais des textes plus tardifs attribuent l'aménagement des Jardins à Nabuchodonosor qui les aurait édifiés pour rappeler à son épouse la végétation des montagnes de son pays d'origine.

Le culte de Diane

Daté du IVème siècle av. JC, le temple d'Artémis à Ephèse (Selcuk, en Turquie), était dédié au culte de Diane la chasseresse, Artémis en Grec. Il fut construit sur les ruines d'un temple du VIIIème siècle av. JC qui fut détruit par le feu.

Pour Zeus, dieu des dieux

La statue de Zeus fut placée à l'intérieur de son temple, à Olympie, en Elide, à la gloire du dieu des dieux. La statue et le sanctuaire, où se réunissaient tous les quatre ans les athlètes grecs, doivent leur attirance tant au génie de son créateur Phidias, qu'à l'adoration de Zeus. Emportée à Constantinople, elle fut détruite par un incendie en 475 ap. JC.

La tombe du roi Mausole

C'est le roi Mausole, mort en 353 av. JC, qui donna son nom au célèbre Mausolée d'Halicarnasse (à Bodrum, Turquie). En 1522, les Chevaliers de Saint-Jean de Malte se servirent des pierres du Mausolée pour renforcer leur château fort. Depuis ce jour, il ne reste plus rien du fabuleux tombeau mais il subsiste la forteresse...

A la gloire d'Hélios

Le Colosse de Rhodes fut construit en 290 av. JC par Charès de Lindos, qui se suicida suite aux erreurs de calculs qu'il découvrit. Victime d'un tremblement de terre, le Colosse de Rhodes ne vécut que 56 ou 66 ans. La légende raconte, à tort, que les bateaux de la mer Egée passaient entre les jambes du Colosse. En revanche, bien que les reconstitutions soient floues, sa couronne radiée indique qu'il s'agirait de la représentation du dieu Hélios, symbole de la magnificence de cette cité marchande.

Le Phare d'Alexandrie, une construction utilitaire

Le phare d'Alexandrie est la Merveille la plus récente et aussi la plus utile, puisqu'il servait à guider les marins vers le port. Erigé sur un rocher de l'île de Pharos par l'architecte Sostratos vers 280 av. JC, il ne subsiste aujourd'hui que le fort turc de Qait Bey (1477-1479) et des blocs en calcaire et en granite rose d'Assouan.

Désormais, en les décrivant, nous allons comprendre pourquoi ces constructions ont été élues pour faire partie des Sept Merveilles du Monde.


Le Mausolée d'HalicarnasseLe tombeau du roi Khéops

Construite vers 2700 av. JC, la pyramide de Khéops est la seule Merveille que l'on peut encore admirer aujourd'hui à Giseh, près du Caire, en Egypte. C'est le roi Khéops qui la fit élever pour abriter le tombeau qui porte son nom.

Le mythe de Sémiramis

La légende lie intimement les Jardins Suspendus de Babylone à la mythique reine Sémiramis, qui, abandonnée à sa naissance puis élevée par le chef des troupeaux royaux, épousera le roi Ninas avant d'accéder au trône. De la Perse à l'Inde, elle aurait laissé des constructions magnifiques, notamment à Babylone, dont elle fit sa capitale. Mais des textes plus tardifs attribuent l'aménagement des Jardins à Nabuchodonosor qui les aurait édifiés pour rappeler à son épouse la végétation des montagnes de son pays d'origine.

Le culte de Diane

Daté du IVème siècle av. JC, le temple d'Artémis à Ephèse (Selcuk, en Turquie), était dédié au culte de Diane la chasseresse, Artémis en Grec. Il fut construit sur les ruines d'un temple du VIIIème siècle av. JC qui fut détruit par le feu.

Pour Zeus, dieu des dieux

La statue de Zeus fut placée à l'intérieur de son temple, à Olympie, en Elide, à la gloire du dieu des dieux. La statue et le sanctuaire, où se réunissaient tous les quatre ans les athlètes grecs, doivent leur attirance tant au génie de son créateur Phidias, qu'à l'adoration de Zeus. Emportée à Constantinople, elle fut détruite par un incendie en 475 ap. JC.

La tombe du roi Mausole

C'est le roi Mausole, mort en 353 av. JC, qui donna son nom au célèbre Mausolée d'Halicarnasse (à Bodrum, Turquie). En 1522, les Chevaliers de Saint-Jean de Malte se servirent des pierres du Mausolée pour renforcer leur château fort. Depuis ce jour, il ne reste plus rien du fabuleux tombeau mais il subsiste la forteresse...

A la gloire d'Hélios

Le Colosse de Rhodes fut construit en 290 av. JC par Charès de Lindos, qui se suicida suite aux erreurs de calculs qu'il découvrit. Victime d'un tremblement de terre, le Colosse de Rhodes ne vécut que 56 ou 66 ans. La légende raconte, à tort, que les bateaux de la mer Egée passaient entre les jambes du Colosse. En revanche, bien que les reconstitutions soient floues, sa couronne radiée indique qu'il s'agirait de la représentation du dieu Hélios, symbole de la magnificence de cette cité marchande.

Le Phare d'Alexandrie, une construction utilitaire

Le phare d'Alexandrie est la Merveille la plus récente et aussi la plus utile, puisqu'il servait à guider les marins vers le port. Erigé sur un rocher de l'île de Pharos par l'architecte Sostratos vers 280 av. JC, il ne subsiste aujourd'hui que le fort turc de Qait Bey (1477-1479) et des blocs en calcaire et en granite rose d'Assouan.

Désormais, en les décrivant, nous allons comprendre pourquoi ces constructions ont été élues pour faire partie des Sept Merveilles du Monde.


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre