La voix passive, comment ça marche ?

La voix passive est un des grands classiques des exercices de grammaire. Régulièrement proposée aux candidats du baccalauréat, elle permet de faire preuve d'une certaine maîtrise de la langue et de s'exprimer avec finesse.Ce cours s'adresse à des personnes d'un niveau intermédiaire qui désirent clarifier ce point de grammaire.

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

A quoi sert la voix passive ?

<b><i>The car was stolen ! </i></b>

La voix passive s’utilise pour mettre l’accent sur le résultat d’une action ou sur le / les éléments qui subissent l’action. Elle s’oppose ainsi à la voix active, qui met l’accent sur l’action elle-même ou sur le(s) auteur(s) de l’action (que l’on appelle généralement agent).

Pour ce faire, la voix passive donne à l’élément qui subit l’action la position de sujet.

    The car was stolen !
    On voit bien ici que ce qui intéresse la personne qui dit cette phrase, ce n’est pas l’action de voler en soi ou l’auteur du vol, mais bien le résultat : il n’a plus de véhicule ! L’élément important, the car, est mis en valeur grâce à sa position de sujet.


La faible importance de l’agent ( = l’auteur de l’action) dans la voix passive permet d’exprimer la forme impersonnelle traduite par on en français. La voix passive s’avère ainsi une tournure bien pratique quand on ne sait pas qui est l’auteur de l’action dont on parle, ou lorsqu’on ne veut pas le mentionner.

    I was told you are leaving. On m’a dit que tu partais.
    La personne qui a divulgué l’information n’a aucune importance ici. D’ailleurs l’énonciateur préfère peut-être ne pas la mentionner.
    The safe has been forced. On a forcé le coffre.
    On ne sait pas qui a forcé le coffre. Et après tout, peu importe pour l’instant, puisque le plus important est ce qu’il y avait dedans.


Même si la fonction de la voix passive est de mettre en relief celui qui subit l’action, on peut être amené à mentionner l’agent. Dans ce cas, il est toujours introduit par la préposition by.

    I was bitten by mosquitoes. J’ai été piqué par des moustiques.
    Néanmoins, dans la grande majorité des cas, on ne mentionne pas l’agent :
      -> Mr Smith was kidnapped yesterday afternoon. M. Smith a été kidnappé hier après-midi.

      Il est inutile d’ajouter ici by someone.

      -> London was heavily bombed during World War II. Londres a été lourdement bombardé pendant la Seconde guerre mondiale.

      L’agent est ici connu de tous et il serait redondant de le mentionner.


<b><i>I was bitten by mosquitoes !</i></b>

La voix passive s’utilise pour mettre l’accent sur le résultat d’une action ou sur le / les éléments qui subissent l’action. Elle s’oppose ainsi à la voix active, qui met l’accent sur l’action elle-même ou sur le(s) auteur(s) de l’action (que l’on appelle généralement agent).

Pour ce faire, la voix passive donne à l’élément qui subit l’action la position de sujet.

    The car was stolen !
    On voit bien ici que ce qui intéresse la personne qui dit cette phrase, ce n’est pas l’action de voler en soi ou l’auteur du vol, mais bien le résultat : il n’a plus de véhicule ! L’élément important, the car, est mis en valeur grâce à sa position de sujet.


La faible importance de l’agent ( = l’auteur de l’action) dans la voix passive permet d’exprimer la forme impersonnelle traduite par on en français. La voix passive s’avère ainsi une tournure bien pratique quand on ne sait pas qui est l’auteur de l’action dont on parle, ou lorsqu’on ne veut pas le mentionner.

    I was told you are leaving. On m’a dit que tu partais.
    La personne qui a divulgué l’information n’a aucune importance ici. D’ailleurs l’énonciateur préfère peut-être ne pas la mentionner.
    The safe has been forced. On a forcé le coffre.
    On ne sait pas qui a forcé le coffre. Et après tout, peu importe pour l’instant, puisque le plus important est ce qu’il y avait dedans.


Même si la fonction de la voix passive est de mettre en relief celui qui subit l’action, on peut être amené à mentionner l’agent. Dans ce cas, il est toujours introduit par la préposition by.

    I was bitten by mosquitoes. J’ai été piqué par des moustiques.
    Néanmoins, dans la grande majorité des cas, on ne mentionne pas l’agent :
      -> Mr Smith was kidnapped yesterday afternoon. M. Smith a été kidnappé hier après-midi.

      Il est inutile d’ajouter ici by someone.

      -> London was heavily bombed during World War II. Londres a été lourdement bombardé pendant la Seconde guerre mondiale.

      L’agent est ici connu de tous et il serait redondant de le mentionner.


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz