Maîtriser les différentes formes du verbe être en espagnol

L'espagnol utilise deux verbes pour traduire « être » : « ser » ou « estar ». Il est très important de ne pas les employer indistinctement. Ce cours propose de dégager les règles qui gouvernent l'emploi de « ser » et « estar ».

ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz

Ser

Tableau de « ser » + attribut.<BR>« Ser » sert à définir le sujet.<P>Cliquez pour zoomer.

Dans certaines situations, il est obligatoire d’employer « ser » pour traduire le verbe être.
On pourrait dire que, d’une manière générale, on emploie « ser »pour définir les choses.

 « Ser » sert à définir le sujet. 

 On emploie « ser » lorsque l’on cherche à exprimer une caractéristique essentielle, une définition du sujet :

     « Ser » signifie exister.
     « Ser » + attribut.

 On emploie « ser » dans tous les cas avec un attribut si celui-ci est un adjectif substantivé, attribut (nature, profession, désignation sociale, familiale, signalement, nom propre) :

    Ex. : El Atacama es el desierto mas árido del mundo.
    Trad. : L’Atacama est le désert le plus aride du monde.

avec un nom précédé de « de » :

    Ex. : Este anillo es de oro.
    Trad. : Cette bague est en or.

un pronom personnel, possessif, démonstratif :

    Ex. : Estos discos son mîos.
    Trad. : Ces disques sont à moi.

un nombre ou un indéfini traduisant une idée de quantité :

    Ex. : Somos treinta en mi clase.
    Trad. : Nous sommes trente dans ma classe.

un infinitif :

    Ex. : Querer es poder.
    Trad. : Vouloir c’est pouvoir.

 On emploie « ser » avec un adjectif qualificatif lorsque celui-ci exprime cette qualité physique ou morale considérée comme essentielle, comme entrant dans la définition du sujet.

 

Les tournures impersonnelles

 Traduction de « c’est », « c’était », « il est », « il était » :

    Ex. : Es fácil de hablar espagnol.
    Trad. : C’est facile de parler espagnol.

    Ex. : Era necesario mudarse antes de que naciera el bebé.
    Trad. : Il était nécessaire de déménager avant que naisse le bébé.

 Remarques : avec les pronoms personnels sujets (yo, tû), le verbe « ser » se conjugue :

    Ex. : ¿ Eres tu ? – Soy yo.
    Trad. :  C’est toi ? – C’est moi.

 Pour indiquer les heures et le prix, le verbe « ser » doit s’accorder avec le numéral espagnol :

    Ex. : ¿ Cuánto es ? – Son cincuenta pesetas.
    Trad. : C’est combien ? – C’est cinquante pesetas.

 Exceptions :

    Ex. : Está mal, lo que hiciste ayer.
    Trad. :  C’est mal ce que tu as fait hier.

    Ex. : Está claro que no lo voy a hacer en tu lugar.
    Trad. : C’est clair que je le ferai pas à ta place.

 Attention : il ne faut pas confondre l’expression impersonnelle « c’est » avec l’emploi de « estar » + participe passé, exprimant un résultat d’action.

 

Un autre emploi de « ser »

Le passif

On emploie « ser » + participe passé pour traduire :

    une action subie par le sujet, en train de s’accomplir :

Ex. : El problema fue resuelto ayer.
Trad. : Le problème a été résolu hier.

     le sens de « avoir lieu », « se produire » :

Ex. : La boda es en Madrid.
Trad. :  Le mariage a lieu à Madrid.


Les tournures impersonnelles.

Dans certaines situations, il est obligatoire d’employer « ser » pour traduire le verbe être.
On pourrait dire que, d’une manière générale, on emploie « ser »pour définir les choses.

 « Ser » sert à définir le sujet. 

 On emploie « ser » lorsque l’on cherche à exprimer une caractéristique essentielle, une définition du sujet :

     « Ser » signifie exister.
     « Ser » + attribut.

 On emploie « ser » dans tous les cas avec un attribut si celui-ci est un adjectif substantivé, attribut (nature, profession, désignation sociale, familiale, signalement, nom propre) :

    Ex. : El Atacama es el desierto mas árido del mundo.
    Trad. : L’Atacama est le désert le plus aride du monde.

avec un nom précédé de « de » :

    Ex. : Este anillo es de oro.
    Trad. : Cette bague est en or.

un pronom personnel, possessif, démonstratif :

    Ex. : Estos discos son mîos.
    Trad. : Ces disques sont à moi.

un nombre ou un indéfini traduisant une idée de quantité :

    Ex. : Somos treinta en mi clase.
    Trad. : Nous sommes trente dans ma classe.

un infinitif :

    Ex. : Querer es poder.
    Trad. : Vouloir c’est pouvoir.

 On emploie « ser » avec un adjectif qualificatif lorsque celui-ci exprime cette qualité physique ou morale considérée comme essentielle, comme entrant dans la définition du sujet.

 

Les tournures impersonnelles

 Traduction de « c’est », « c’était », « il est », « il était » :

    Ex. : Es fácil de hablar espagnol.
    Trad. : C’est facile de parler espagnol.

    Ex. : Era necesario mudarse antes de que naciera el bebé.
    Trad. : Il était nécessaire de déménager avant que naisse le bébé.

 Remarques : avec les pronoms personnels sujets (yo, tû), le verbe « ser » se conjugue :

    Ex. : ¿ Eres tu ? – Soy yo.
    Trad. :  C’est toi ? – C’est moi.

 Pour indiquer les heures et le prix, le verbe « ser » doit s’accorder avec le numéral espagnol :

    Ex. : ¿ Cuánto es ? – Son cincuenta pesetas.
    Trad. : C’est combien ? – C’est cinquante pesetas.

 Exceptions :

    Ex. : Está mal, lo que hiciste ayer.
    Trad. :  C’est mal ce que tu as fait hier.

    Ex. : Está claro que no lo voy a hacer en tu lugar.
    Trad. : C’est clair que je le ferai pas à ta place.

 Attention : il ne faut pas confondre l’expression impersonnelle « c’est » avec l’emploi de « estar » + participe passé, exprimant un résultat d’action.

 

Un autre emploi de « ser »

Le passif

On emploie « ser » + participe passé pour traduire :

    une action subie par le sujet, en train de s’accomplir :

Ex. : El problema fue resuelto ayer.
Trad. : Le problème a été résolu hier.

     le sens de « avoir lieu », « se produire » :

Ex. : La boda es en Madrid.
Trad. :  Le mariage a lieu à Madrid.


Voici un exemple des autres emplois de « ser » : le passif.

Dans certaines situations, il est obligatoire d’employer « ser » pour traduire le verbe être.
On pourrait dire que, d’une manière générale, on emploie « ser »pour définir les choses.

 « Ser » sert à définir le sujet. 

 On emploie « ser » lorsque l’on cherche à exprimer une caractéristique essentielle, une définition du sujet :

     « Ser » signifie exister.
     « Ser » + attribut.

 On emploie « ser » dans tous les cas avec un attribut si celui-ci est un adjectif substantivé, attribut (nature, profession, désignation sociale, familiale, signalement, nom propre) :

    Ex. : El Atacama es el desierto mas árido del mundo.
    Trad. : L’Atacama est le désert le plus aride du monde.

avec un nom précédé de « de » :

    Ex. : Este anillo es de oro.
    Trad. : Cette bague est en or.

un pronom personnel, possessif, démonstratif :

    Ex. : Estos discos son mîos.
    Trad. : Ces disques sont à moi.

un nombre ou un indéfini traduisant une idée de quantité :

    Ex. : Somos treinta en mi clase.
    Trad. : Nous sommes trente dans ma classe.

un infinitif :

    Ex. : Querer es poder.
    Trad. : Vouloir c’est pouvoir.

 On emploie « ser » avec un adjectif qualificatif lorsque celui-ci exprime cette qualité physique ou morale considérée comme essentielle, comme entrant dans la définition du sujet.

 

Les tournures impersonnelles

 Traduction de « c’est », « c’était », « il est », « il était » :

    Ex. : Es fácil de hablar espagnol.
    Trad. : C’est facile de parler espagnol.

    Ex. : Era necesario mudarse antes de que naciera el bebé.
    Trad. : Il était nécessaire de déménager avant que naisse le bébé.

 Remarques : avec les pronoms personnels sujets (yo, tû), le verbe « ser » se conjugue :

    Ex. : ¿ Eres tu ? – Soy yo.
    Trad. :  C’est toi ? – C’est moi.

 Pour indiquer les heures et le prix, le verbe « ser » doit s’accorder avec le numéral espagnol :

    Ex. : ¿ Cuánto es ? – Son cincuenta pesetas.
    Trad. : C’est combien ? – C’est cinquante pesetas.

 Exceptions :

    Ex. : Está mal, lo que hiciste ayer.
    Trad. :  C’est mal ce que tu as fait hier.

    Ex. : Está claro que no lo voy a hacer en tu lugar.
    Trad. : C’est clair que je le ferai pas à ta place.

 Attention : il ne faut pas confondre l’expression impersonnelle « c’est » avec l’emploi de « estar » + participe passé, exprimant un résultat d’action.

 

Un autre emploi de « ser »

Le passif

On emploie « ser » + participe passé pour traduire :

    une action subie par le sujet, en train de s’accomplir :

Ex. : El problema fue resuelto ayer.
Trad. : Le problème a été résolu hier.

     le sens de « avoir lieu », « se produire » :

Ex. : La boda es en Madrid.
Trad. :  Le mariage a lieu à Madrid.


ConclusionConclusionConclusionConclusionQuiz
ToutApprendre.com sur Facebook ToutApprendre.com sur Youtube Flux RSS ToutApprendre